QUELLE CANICULE ! 2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule

Depuis un certain temps, la terre se réchauffe. Les étés ne sont plus ce que nous avons connus et les hivers non plus.

Nous ne connaissons plus de saison : le printemps, l’été, l’automne, l’hiver.

A notre époque, le printemps était situé plus au mois de mai où tout refleurissait, bourgeonnait, s’épanouissait. Maintenant on ne sait plus du tout à quel moment cela se produit. Cette année, tout avait de l’avance de deux, trois, voir quatre mois. Nous ne savons plus comment la culture réagit.

L’hiver la température ne vas plus beaucoup en dessous de zéro mais de plus en plus positive. La neige fait très rarement son apparition. Il se passe bien quelque chose. L’été nous ne pouvons plus sortir à cause de la canicule, les températures dépassant les 30 ou 35° voir plus dans certains endroits. Ce n’est plus vivable : les saisons ne sont plus du tout ce qu’elles étaient. Celles-ci avaient leurs significations avant, maintenant, non. Cela devient très grave, il faut en prendre conscience.

Il y a de plus en plus de catastrophes, inondations, incendies, etc ce qui prouve bien les changements climatiques. On abat les arbres pour construire des logements, pour moderniser l’environnement, hors, on va contre la nature. Les fossés sont rebouchés, ceux-ci servant pourtant à éviter toutes les inondations, mais on préfère le béton plutôt que de conserver la nature très utile pour l’environnement.

Quand prendrons-nous conscience de tout ceci ?

2 réflexions sur « QUELLE CANICULE ! 2020 »

  1. Tu as raison, et puis les hivers ne sont plus marqués. Du temps où je travaillais encore, dans les années 80 et 90, je me souviens que l’on mettait des journaux sur le pare-brise, le soir, afin de n’avoir pas de givre à gratter le matin, pour ne pas être retardé au boulot. Les hivers sont trop doux maintenant. Et la canicule monte jusqu’en Belgique. C’est fou.

    1. Les saisons sont de moins en moins démarquées et souvent même interverties aussi. Bref, comme tu dis, rien à voir avec les hivers que nous avions connus.
      Moi aussi je me souviens très bien des hivers rudes où l’on mettait journaux ou les pare soleil qui servaient d’isolant pour que cela ne gèle pas ! Nous avions des -18 où sont-ils maintenant ? Et le réchauffement c’est partout : réchauffement de la planète. Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *