LA RENTREE SCOLAIRE

La rentrée scolaire sera particulière cette année avec toutes les contraintes sanitaires.

Dans plusieurs grandes villes déjà, il y a recrudescence du COVID 19, d’où la nécessité de confiner à nouveau partiellement ces grandes villes qui sont actuellement Marseille et Paris. Mais d’autres grandes villes vont suivre j’en suis persuadée, vu l’évolution que cela prend.

Et notre rentrée scolaire avec tout ceci, eh bien on reprend comme à la normale, sauf qu’il y aura le port du masque pour les adultes, les lycéens, collégiens et en maternelle, uniquement les enseignants. Mais ceux-ci ne sont pas gratuits, et on en demande deux par jour aux élèves pour en changer : un pour le matin, un pour l’après-midi. Combien cela va coûter encore aux parents ? Car la prime de rentrée plus soit-disant les 100 € ne vont pas combler les frais réels que cela occasionnent. On dit : on donne mais payer tout de même. Les 100€ prévu était pour la rentrée des classe : habillement des enfants, fournitures scolaires, tout ce qu’il faut pour la rentrée en quelque sorte.

Puisque l’école est obligatoire et GRATUITE à ce que je sache, les masques aussi devraient l’être.

Pour en revenir à cette rentrée scolaire, pourquoi celle-ci n’a pas été repoussée, d’autant que la recrudescence épidémique n’est pas finie et qu’elle risque de s’amplifier avec le retour des élèves : groupements, cantine, transports, récréation, etc… Et les gestes barrières souvent oubliées aussi. Alors ? On se rend bien compte qu’avec le retour des vacanciers, ce fameux virus à repris considérablement et que la contagion est plus importante même si ce n’est que les tests qui le prouvent. Donc, avec les écoliers se sera pareil ! La logique où est-elle ?

Quand on voit autour de nous, dans d’autres pays, qu’ils avaient repris et que beaucoup d’écoles referment leurs portes à cause de la COVID, je trouve normal et censé que le Maroc ait réagit et repoussé la rentrée scolaire. Bravo à eux. Mais nous, en France, que faisons nous ? Tout le contraire. Alors que nous savons très bien qu’à la rentrée on va nous dire à nouveau : oh là là, attention, il y a un nombre important de contagion !

MON POINT DE VUE ET UNIQUEMENT LA MIENNE (Résumé)

Si depuis le mois de mars et même bien avant (car cela se savait mais pas un mot aux citoyens) on avait pris les mesures nécessaires pour endiguer ce véritable virus qu’est « la COVID 19 » on n’en serait pas là !

Fermer les frontières à l’époque pour éviter la rentrée de personnes des pays voisins contaminés déjà par ce virus, éviter tout brassage de personnes pour les vacances de Pâques comme ceci s’est produit, les votes pour se retrouver ensuite en confinement, puis dé-confinement et hop on vote de nouveau pour le second tour sachant que cela pouvait être susceptible à de nouvelles contaminations, même avec certaines précautions soit disant prises, puis les grandes vacances qui elles ne devaient se situer que dans certains périmètres mais non l’étranger ! Les plages rempli de monde, serrés les uns contre les autres. Mais voilà, il fallait faire vivre les animations de voyages, pour garder contact avec les pays voisins avec qui on a des actions, qu’il ne fallait surtout pas perdre (argent- argent) eh oui c’est uniquement ceci ! Alors qu’autrement en France, on interdit toutes manifestations et fêtes (moments de loisirs), des réunions familiales, etc… et j’en passe, on en aura entendu des vertes et des pas mûres. Et après ceci, comment réagir à de telles infos contradictoires ? eh bien je dis : normal. On ne croit plus en rien ni comment on est géré. Et je n’en dirais pas plus ici. Mais déjà cela parle...

🤔🤔

COVID 19 – DEUXIEME VAGUE

Quatre cas de Covid-19 avaient été détectés en fin de semaine dernière à l’Ehpad de Langeais. L’un d’entre eux, une résidente âgée de 81 ans, est décédée ce jeudi 20 août . Il s’agit du premier décès connu en Ehpad de la deuxième vague annoncée. (Voir l’article ci-joint).

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/langeais/indre-et-loire-une-residente-decede-des-suites-du-covid-19-a-l-ehpad-de-langeais?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1597935742&fbclid=IwAR2FzzXCyNADg1dDwIUwCuslh-n2mUL2hvuw5_7cGoFYGgt1H4JJBtxDqWI

L’article que je viens de lire me fait réagir. En effet, on annonce une deuxième vague en parlant des EPAHD où un décès a eu lieu, testé positif. Cette personne est âgée de 81 ans et donc plus vulnérable que les autres personnes. De plus, n’avait-elle pas une autre pathologie autre que ce COVID que l’on veut nous faire entendre ? Bien que l’on nous dise que ce soit de cela, j’ai du mal à comprendre : être testée positive fin de semaine dernière et hier, elle décède. Curieux, aussi rapidement.

J’en conclue que maintenant de nombreux tests sont faits et les résultats de ceux-ci sont comptés en plus des vrais cas, et avérés graves. Et là encore, aux informations on ne fait que dire les plus atteints sont les moins de 40 ans donc qui luttent mieux. Alors pourquoi nous dire et ne nous citer que les EPAHD ? C’est pour nous induire en erreur et nous faire peur. Rien de plus.

Et c’est vrai que cette peur nous gagne, tant les annonces sont incohérentes depuis le début jusqu’à maintenant.

La rentrée scolaire doit s’effectuer le 1er septembre, mais qu’est-il prévu réellement ? Apparemment port du masque obligatoire, à partir de 11 ans ! et ceux qui, à un mois près, vont avoir ces 11 ans, pas de port de masque ? non mais c’est quoi çà ? Et les coures de récréations avec tous les élèves ensembles, la cantine, le changement fréquent des masques (car en principe le port du masque ne dure que 4H), qu’en sera les consignes ? Et vont-ils changé tous les jours ? J’en doute au prix où ceux-ci sont.

Pareil avant, on a laissé partir les gens en vacances sachant que la rentrée ne sera pas comme avant avec le risque d’une seconde vague. Pas étonnant, en plus tous entassés sur les plages ou partis dans les pays étrangers ! Oui mais maintenant, c’est au tour des scolaires, lycéens et étudiants. Qu’est-ce que cela peut donner sachant que les élèves sont très nombreux, le transport n’en parlons pas non plus, car à gros risques et on laisse faire cela. Non mais là, trop c’est trop.

Il faut attendre de nouveaux cas pour fermer les Ecoles ? c’est exactement cela, il n’y a donc pas de prévention. Je suis ECOEUREE.

DEPUIS MARS A AUJOURD’HUI RIEN N’A CHANGE ON NOUS MENT DEPUIS LE DEBUT ET LES INFORMATIONS CHANGENT COMME DE CHEMISE. ON NOUS PRIVE DE TOUT : ANIMATIONS, FETES, FAMILLE, ET LOISIRS. QUEL EST L’INTERET D’AGIR AINSI ? CELA EST FAIT POUR CONSERVER L’ARGENT DES RICHES ET LES PAUVRES LES RENDENT ENCORE PLUS PAUVRES. LAMENTABLE !

LE PONT WILSON OU PONT DE PIERRE – TOURS (37) -FERMETURE DEFINITIVE AUX AUTOMOBILISTES

Ce joli pont que j’ai connu durant toute mon enfance et qui a eu bien des péripéties, va se trouver fermer complètement à la circulation, pour ne faire circuler que les tramways, vélos, trottinettes, rollers et piétons bien sûr. Ceci dans le but de diminuer la pollution qu’engendre les voitures. Le nouveau Maire, Monsieur Emmanuel DENIS veut faire de cette ville, un environnement propre, écologique, et préserver notre planète qui est dans une situation très grave. Des prévisions météo faites il y a 10 ans de cela qui prévoyaient ce réchauffement excessif en 2050, nous y plonge directement maintenant. Il n’y a donc pas de temps à perdre.

A partir de 2013 déjà, année où le tramway circulait pour la première fois, l’accès à la rue nationale était interdite. Et là, pas grand chose à dire, pourtant beaucoup de commerçants !

Donc les personnes venant de Tours Nord se trouvaient un peu évincés car ceux qui venaient du sud avaient plus de facilité. Et maintenant que l’on empiète sur le pont en plus déplait aux élus LREM, LR, et une ancienne proche de Jean Germain.

Article NR Indre et Loire du Jeudi 13 Août 2020
Article NR Indre et Loire du Jeudi 13 Août 2020

Pourquoi ces réactions ? Pourquoi toujours être contre une évolution plus propre et plus saine ?

J’ai ma petite idée qui est celle-ci :

  1. Il est prévu des hôtels qui sont d’ailleurs déjà construits maintenant et qui se trouvent situés en haut de la rue nationale proche du pont. Hôtels construits à la place d’anciens commerces ! Soit certains ont mis la clé sous la porte, d’autres se sont délocalisés.
  2. Peur de cette perte d’activité que ceux-ci ne se remplissent et joue sur l’économie.
  3. Peur d’avoir investi dans la construction et de ne voir personne.
  4. Peur que leur Capital soit touché. Argent, argent…

Voilà la vraie cause de leur mécontentement.

Je pense qu’il faut réfléchir plus loin pour le bien de nous tous grands parents, parents, enfants, qu’allons nous leur laisser ? Pourquoi les étés se renouvelles toujours avec canicules, les catastrophes, les inondations, etc.. tout ceci vient de là, de l’être humain qui a voulu aller contre nature. Les arbres, pourquoi les couper pour construire à la place, c’est la source de notre oxygène. Alors !

GESTES BARRIERES : ALLEGEMENT

Bonjour à vous tous et très bon week-end malgré la chaleur. Que pensez-vous de cet article et nouveau protocole sanitaire ?

Alors que le virus s’étend à nouveau et reprend en grand nombre (suite principalement aux vacances déjà, avec souvent les gestes barrières oubliées) et que l’on nous dit qu’il y aura une deuxième vague en septembre octobre ou novembre on nous annonce un assouplissement des consignes dans les écoles qui doivent reprendre le 1er septembre ! Les gamins de moins de 11ans ne porteront pas de masque alors qu’ils sont aussi vulnérables que les autres. Où est la logique ? Vraiment honteux ☺️

LES GESTES BARRIERES

Pour éviter une nouvelle épidémie qui atteindrait tout le pays, il est bon de rappeler certaines choses, qui sont les règles de bases, qui éviteraient son évolution, même si le virus est toujours présent. En ces temps de grandes vacances d’été, beaucoup de personnes oublient toutes ces recommandations, voulant profiter au maximum de leurs congés disant le virus n’est plus là, il est parti en vacances : FAUX. Il n’est pas dit non plus de tomber dans l’excès, mais au moins se protéger soi-même et pensez aux autres aussi.

1ère chose : Lavage fréquent des mains.

Un bon nettoyage des mains permet d’éviter l’évolution de ce virus tenace. Après toute action (extérieure) et différents moments de la journée.

2ème chose : LE PORT DU MASQUE.

CELUI-CI N’EST QU’A « USAGE UNIQUE ». Le jeter après utilisation, dans une poubelle fermée chez soi, ne pas s’en resservir en le laissant posé dans un endroit quelconque où le microbe pourrait se transmettre. Durée maximale en principe 4H.

Beaucoup ne savent pas le placer sur le visage et de ce fait, si mal mis, ne sert à rien. Voici une illustration comment doit-il ou non être positionné usage unique ou tissu :

LE DE-CONFINEMENT (suite)

Et voilà, ce qui était à prévoir avec ce dé-confinement trop tôt, plus toutes les autorisations faites pour beaucoup de secteurs, ajouté à cela les grandes vacances, on retourne vers une deuxième vague comme je laissais sous-entendre et ce qui n’est pas faux.

Déjà le taux de cas avérés en Bretagne, en Aquitaine et le grand Est, même avec les tests qui se révèlent souvent négatifs et qui contaminent d’autres personnes sont énormes. Je n’ose croire qu’entre le chassé croisé des juilletistes et les Aoûtiens, la vague ne se propage pas, car au contraire beaucoup de personnes déjà contaminés transmettre ce virus aux autres personnes saines, et qui souvent ont fait le nécessaire et l’effort de pratiquer les gestes barrières, et peu sorties aussi.

Avoir autorisé les départs en vacances est une FAUTE PRIMORDIALE, car c’est attiré du monde, faire tourner le tourisme peut-être, mais un gros risque pour la santé des citoyens. Entre cela, on interdit certains rassemblements et là on dit aux gens « Allez-y ». Des contradictions énormes et ceci pour l’argent et non pour le bien-être des citoyens. Donc, les vacanciers se sentaient libres après un confinement de trois mois et pour les jeunes surtout, les gestes barrières n’existaient plus.

Et la « vraie » deuxième vague est surtout à l’automne et entrée de l’hiver, car ce virus se plaît à basse température.

Je tenais donc à préciser ici ma colère envers les gouvernants de notre pays qui n’ont fait aucunement l’effort d’être à la hauteur de nos attentes. Recommencer le même scénario du début est indigne, sachant qu’une autre vague était possible.

LE CONFINEMENT – LE DE-CONFINEMENT TROP TOT ET HASARDEUX – LES VACANCES

Le dé-confinement s’est fait bien trop vite à mon avis, à la hâte, pour subvenir à la crise économique qui est déjà catastrophique. Pour permettre encore aux plus riches, de se gaver de toutes les actions qu’ils avaient ! Et pendant ce temps là faire travailler les plus petits au détriment de leur santé.

Actuellement nous assistons aux mêmes procédés qu’en mars. Depuis janvier le gouvernement connaissait très bien la situation et n’a pas gérer en conséquence. Eh non, il ne fallait pas annuler le vote des Municipales donc fait comme si de rien n’était jusque-là, pour se voir confinés aussitôt les élections passées. Vous ne trouvez pas cela bizarre ? Après une durée de 2mois de confinement le 11 mai est annoncé jour de dé-confinement. Les écoliers ont repris la classe en nombre restreint ainsi que salariés et ouvriers. Les masques sont obligatoires mais pas pour tous. Là encore dilem ! Tantôt on nous dit les masques sont efficaces, tantôt ils ne le sont plus. Maintenant ceux-ci sont obligatoires. C’est aberrant de voir autant de contradictions. Qui croire dans tout cela ?

Et bizarrement en juillet les vacances vont avoir lieu. Les gens se retrouvent en famille, les jeunes se regroupent et les plages sont noire de monde (pas forcément avec les gestes barrières qui sont oubliés en ces périodes estivales). Certains partent même à l’étranger. Comment va se faire le retour ? Déjà on parle de beaucoup de cas en Mayenne, en Aquitaine et même en Bretagne. Le port du masque n’étant obligatoire qu’à partir du 20 juillet. Cela annonce la 2ème vague où il va falloir recommencer à se confiner. Je le sens très bien. L’épidémie du début a surtout été multipliée par les vacanciers de février alors ! Pas très sérieux tout cela surtout venant de la gestion de notre Pays.

LES ETUDIANTS ET LEURS ETUDES – 2020

La fin d’année scolaire s’achève d’une façon particulière. Depuis mars,  les cours n’ont plus lieu, mais souvent en télé-travail. Les examens en général ont été annulés pour cause sanitaire. L’obtention des diplômes se feront en contrôles continus avec les appréciations des professeurs qui valideront ou non ce cursus. Le résultat final sera soumis à une commission qui jugera, elle aussi, l’obtention du diplôme.  

Ce que je trouve plus juste à mon avis, car ceci est évalué sur le travail accompli toute l’année et non sur un travail intensif du dernier moment. La valeur du travail de l’élève est valorisée par rapport à son implication.

Cette année 2020 sera une année spéciale en général où toutes  les activités auront été annulées ou perturbées.

Espérons une année meilleure à suivre.