CANICULES A REPETITION

Quand nous disons que la planète se réchauffe de plus en plus et qu’il y a urgence de prendre à bras le corps toutes les initiatives possibles pour éviter toutes les pollutions, les déchets à recycler, etc. Vu les circonstances actuelles que nous voyons partout, il y a bien problème !

La preuve en est dans cet article déjà. Il y a donc URGENCE.

Article de la NR37

Non seulement on se rend compte qu’il y a la nature qui en subit les conséquences, ici les poissons, la chaleur et orages à répétitions, plus la pollution elle-même ! Que c’est grave. Nous vivons dans une ère d’un autre monde, où il faut prendre conscience de tous ces phénomènes, sinon tout va disparaître.

QUELLE CANICULE ! 2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule

Depuis un certain temps, la terre se réchauffe. Les étés ne sont plus ce que nous avons connus et les hivers non plus.

Nous ne connaissons plus de saison : le printemps, l’été, l’automne, l’hiver.

A notre époque, le printemps était situé plus au mois de mai où tout refleurissait, bourgeonnait, s’épanouissait. Maintenant on ne sait plus du tout à quel moment cela se produit. Cette année, tout avait de l’avance de deux, trois, voir quatre mois. Nous ne savons plus comment la culture réagit.

L’hiver la température ne vas plus beaucoup en dessous de zéro mais de plus en plus positive. La neige fait très rarement son apparition. Il se passe bien quelque chose. L’été nous ne pouvons plus sortir à cause de la canicule, les températures dépassant les 30 ou 35° voir plus dans certains endroits. Ce n’est plus vivable : les saisons ne sont plus du tout ce qu’elles étaient. Celles-ci avaient leurs significations avant, maintenant, non. Cela devient très grave, il faut en prendre conscience.

Il y a de plus en plus de catastrophes, inondations, incendies, etc ce qui prouve bien les changements climatiques. On abat les arbres pour construire des logements, pour moderniser l’environnement, hors, on va contre la nature. Les fossés sont rebouchés, ceux-ci servant pourtant à éviter toutes les inondations, mais on préfère le béton plutôt que de conserver la nature très utile pour l’environnement.

Quand prendrons-nous conscience de tout ceci ?