LE 1ER MARS

Nous entamons le mois de mars après un mois de février de 29 jours (année bissextile). Cette nouvelle année a bien mal démarré avec toutes les catastrophes de part et d’autres puis la politique dans son ensemble.

Le sujet principal : « réforme des retraites ».

Le projet de la nouvelle loi retraite ne fait pas l’unanimité bien au contraire. Des grèves à répétitions, les gilets jaunes, le problème au niveau des hôpitaux, santé en général, écoles, tout ceci a engendré un malaise considérable au niveau de la population. Et ceci n’a pas suffi puisque le gouvernement reste muet sur tous les points. Ils voudraient bien que toutes les manifestations cessent, ne voyait pas en bien les gilets jaunes et j’en passe, la liste serait trop longue.

Mais bizarrement, après chaque grandes décisions, un évènement important surgit pour tout compromettre. Et le dernier évènement est celui du Coronavirus COVID-19 qui se répand un peu partout en France. La psychose est à son point culminant et les personnes sont plus centrées sur ce problème et en oublie la nouvelle loi retraite qui se prépare. Il y a eu des morts certaines, mais nous dit-on bien tout ? En tout cas plus de rassemblements de plus de 5000 personnes pour éviter la propagation, les rassemblements réunions, etc. et pendant ce temps là, en douce, on passe au 49.3 un samedi en plus ! Mais beaucoup ne sont pas dupes et beaucoup de manifestations dans les rues de certaines villes hier soir. Une motion de censure a été déposée par différents partis ce qui prouve que ceci n’est pas encore clos.

Mais revenons-en aujourd’hui 1er Mars, c’est la fête des grand-mères. Alors bonne fête à toutes mes amies grand-mères et certaines que je ne connais pas. C’est la journée aujourd’hui.

CHANGEMENT D’HEURE

Le changement d’heure interviendra cette année le 29 mars, heure d’été. On avancera d’une heure nos pendules c’est-à-dire qu’à 2h du matin il sera 3h et nous dormirons une heure de moins. Mais nous aurons de la clarté tard le soir.

Quand ceci devrait s’arrêter ? Bonne question.

Elle devait initialement être concrétisée en 2019 mais les eurodéputés ont voté un report de la mesure en 2021. Dans un peu plus d’un an, nous devrions donc avoir tiré un trait sur l’éternelle question : « On perd ou on gagne une heure de sommeil ?  » Cette confusion dure depuis l’instauration du changement d’heure en 1976 qui a ensuite été généralisée à la plupart des pays de l’UE en 1998.

Donc, finalement, que sera la dernière décision ? (A suivre…)

LES AUGMENTATIONS

Çà continue…

Et voilà, après l’augmentation des cigarettes, voici maintenant qu’ils s’attaquent aux retraits aux distributeurs. Comment allons nous payer les vendeurs sur le marché ou sur les foires ? Des petites sommes surtout ! En plus, ceux-ci refusent très souvent les cartes bancaires. Et si les chéquiers eux aussi disparaissent, car il en était question, que restera t il pour payer ? Que la carte, mais comment ? Bonne question.

https://www.planet.fr/banque-retirer-de-largent-liquide-pourrait-bientot-couter-plus-cher.1938914.687347.html?xtor=ES-10-%5BPlanet_Alerte_Infos%5D-20200212-%5BtestA%5D&tgu=q9mpJx&fbclid=IwAR0gNqF0DuV2Nzb_TAAXsQt_ts8oM7syueEkltfveji_zva8FxvNxISSR_w

De plus les complémentaires santé vont augmenter elles aussi, si cela n’est déjà fait. On peut avoir une bonne complémentaire qui remboursait bien, mais si maintenant ils s’attaquent également aux génériques, qu’allons nous devenir ? Payer, payer et taisez-vous. Il faut le pouvoir nous n’avons pas la fortune à Rodchild quand même !

Certains médicaments, qui étaient jugés presque inutiles mais qui sont efficaces tout de même ne sont plus remboursés du tout. Maintenant s’ajoute à ceux-là les génériques : si l’on veut l’original il faudra payer intégralement le médicament et se faire rembourser ensuite en envoyant le formulaire de facturation que le pharmacien nous donnera à la CPAM pour n’être remboursé qu’au seuil du générique bien sûr, le reste pour notre pomme. C’est un comble encore là ! pff… je suis très écoeurée.

EN CONCLUSION :

On voulait faire disparaître tous les papiers pour protéger notre planète et je vois que l’on revient à l’ancien temps où il faut non seulement envoyer l’imprimé concerné mais mettre aussi, en plus, un timbre ! Voilà ou l’on en est. D’un côté il faut tout passer pas internet pour économie de papier et protection de la planète et de l’autre on fait tout le contraire. Ah là là, elle est belle notre France.